Financement travaux

Quel budget pour la pose d’une douche italienne ?

Les douches italiennes ont actuellement le vent en poupe et nombre de particuliers se laissent tenter par ce type de douches tendance et parfaitement adaptées aux espaces réduits. Il est néanmoins intéressant de connaître l’investissement personnel et financier nécessaire avant le lancement du projet…

Le matériel nécessaire pour la pose d’une douche à l’italienne

Si vous envisagez d’installer dans votre salle de bain une douche à l’italienne, il vous faudra acquérir le matériel nécessaire à la pose. Mais rassurez-vous, même s’il s’agira de gros travaux à effectuer, la liste du matériel à acheter ne dépassera pas quelques articles.

Cette liste comprendra un receveur de douche et son évacuation, une bonde, le système d’étanchéité, pour annihiler le risque d’infiltration d’eau, et une colonne de douche.

Il faudra également ajouter des parois, en plexiglas ou en verre securit, et les revêtements muraux et de sol que vous souhaitez pour votre douche à l’italienne. Selon vos goûts, il peut s’agit de carrelage, mosaïque, galets, … Côté outillage, vous devrez être bien équipé (truelle, taloche, marteau, scie, cutter, …). Colle et mortier seront aussi indispensables.

Poser une douche à l’italienne exige de grandes connaissances en bricolage

La difficulté de poser une douche à l’italienne tient principalement à la préparation de l’espace où sera placé votre équipement et à la modification de votre réseau d’eau. En effet, la douche italienne étant encastrée dans le sol, il vous faudra casser votre sol et le creuser pour y poser votre receveur de douche. Veillez à ce que ce dernier soit légèrement en pente pour favoriser l’évacuation d’eau.

La bonde positionnée et le film étanche posé dans le receveur, il sera temps de poser le revêtement de sol avant de conclure avec la pose du revêtement mural et des parois.

Autant dire que l’installation de votre douche à l’italienne vous demandera d’avoir des connaissances en maçonnerie, en plomberie mais aussi en pose de carrelage. Pas si simple donc…

prix et tarif douche à l'italienne

Les risques encourus en cas de mauvaise installation d’une douche à l’italienne

Si, malgré la difficulté de pose d’une douche à l’italienne, vous souhaitez réaliser seul les travaux, ayez bien en tête les conséquences d’une mauvaise installation.

La principale est l’infiltration d’eau. Et oui, si l’étanchéité de votre douche à l’italienne n’est pas parfaite, des fuites peuvent se produire et un dégât des eaux est à redouter. Si votre salle de bain est à l’étage, vous risquez de voir d’importantes zones d’humidité apparaître sur les murs de l’étage inférieur.

Le risque de moisissures au niveau des joints est également important si vous avez mal calculé la pente de votre receveur et que l’eau stagne. Une VMC peut réduire ce risque.

Mais le mieux est de faire confiance à un professionnel pour la pose de votre douche à l’italienne.

Délai et budget pour installer une douche à l’italienne

Parce qu’il est indispensable de respecter des temps de séchage, il faudra compter entre 4 et 7 jours pour poser intégralement votre douche à l’italienne, un délai qui pourra s’allonger si vous exercez une activité professionnelle prenante.

Côté prix, comptez environ :

  • 150€ pour le receveur de douche et le kit d’étanchéité
  • 40€ pour la bonde,
  • 150€ pour la colonne de douche
  • 250€ pour les différents revêtements.

Autant dire qu’à 600€, vous pourrez bénéficier d’une douche d’entrée de gamme. En jouant la carte de la qualité et en dotant votre équipement d’accessoires, la facture pourra s’envoler jusqu’à plus de 2500€.

Une main d’œuvre professionnelle ne modifiera guère votre budget puisque les différentes aides financières dont vous bénéficierez en faisant appel à un professionnel compenseront le prix de sa prestation, défini au préalable par devis.