Installer une douche

Comment rendre le sol de sa douche antidérapant ?

La surface de votre douche, qu’elle soit en carrelage, en émail ou en acrylique, devient très glissante lorsqu’elle est mouillée. Il est donc indispensable de la sécuriser afin d’écarter tout risque de glissade et de chute.

Il existe plusieurs possibilités pour rendre le sol de douche antidérapant. Chaque option sera adaptée à la nature du sol de votre douche et de votre salle de bain. La question de sécurité de votre sol de douche est universelle car elle touche tous les usagers de la salle de bain, et pas seulement celle des séniors.

Le tapis de douche antidérapant, l’option économique

Solution d’appoint la plus basique car ne demandant pas de bricolage, le tapis de douche séduit par sa simplicité. Proposé en général dans trois matières, caoutchouc, plastique ou PVC, il est conçu pour s’adapter aux douches aux dimensions standard et se pose sur la surface du receveur de douche à l’aide de ventouses intégrées.

Antidérapant grâce à une surface rugueuse ou auréolée, un tapis de douche assure une stabilité certaine à l’usager de la douche. Adhérée à la surface du receveur par effet un de ventouse, le tapis de douche à l’avantage d’être amovible et nettoyable séparément.

En revanche, le tapis de bain pèche par son manque d’esthétique, même si le commerce offre aujourd’hui des modèles en PVC transparent et donc plus discrets.

sol antiderapant

Les adhésifs antidérapants, une solution intermédiaire

Solution plus pérenne que la précédente, la pose de patchs adhésifs renforce la sécurité de votre douche. Il existe plusieurs formes d’adhésifs (pastilles, bandelettes ou carreaux) qui s’adapteront à la nature de votre douche.

Les pastilles adhésives se collent sur toute surface, après avoir pris soin de bien l’avoir nettoyé pour enlever toutes traces de graisse, poussière ou autre résidus qui rendrait l’adhésion des pastilles impossible ou éphémère.

Cette solution rapide et simple est plus discrète, et, contrairement au tapis de douche, elle a l’avantage de s’adapter à toutes les dimensions de douche. Les pastilles de couleur blanche, peuvent, avec le temps, se salir et devenir plus visibles.

Traitement antidérapant, quelques travaux pour sécuriser la douche

Si vous souhaitez une solution plus uniforme et plus intégrée à l’esthétique de votre douche, l’option du traitement antidérapant est pour vous. Il existe plusieurs sortes de produits à poser uniformément sur le revêtement de votre sol, à l’aide de balai ou d’une éponge, afin qu’il soit antidérapant.

Après avoir traité la surface à enduire, procédez à la pose du traitement antidérapant, puis laissez sécher. L’opération doit être répétée pour en assurer son entière efficacité. Prenez en compte qu’il est possible que le traitement s’estompe au fil des usages et qu’il faudra renouveler la pose du traitement après un certain temps.

Carrelage, mosaïque et autre revêtement spécial antidérapant, la sécurité intégrée à la douche

La solution de pose de carrelage antidérapant, de mosaïque ou de revêtement en galets doit être pensé en amont de l’installation de votre douche à l’italienne ou de plain-pied. La plus esthétique des solutions antidérapantes, elle demande cependant un travail plus important que les solutions d’appoint.

Au moment du choix de votre carrelage, assurez-vous que celui-ci soit antidérapant et conçu à cet effet. La surface rugueuse de ses carreaux agira comme protection contre les glissades impromptues.

La solution des galets ou de la mosaïque est aussi très avantageuse. S’adaptant à toutes les dimensions et parfaitement modulable (et donc personnalisable), ce sont les joints rapprochés qui permettent une bonne adhérence et une grande sécurité.

N’oubliez pas que les surfaces rugueuses sont plus difficiles à nettoyer et il faudra se munir d’une brosse afin de maintenir son effet antidérapant.