Sécuriser sa salle de bain

Sécuriser le sol de la salle de bain, les bons réflexes à adopter

Dans la salle de bain, les accidents domestiques sont légion, et au premier rang d’entre eux on trouve les chutes. Avec un sol souvent mouillé et des pieds humides, tout est fait pour favoriser les glissades et donc les chutes. Celles-ci pouvant avoir de lourdes conséquences, en particulier pour les personnes âgées, mieux vaut tout faire pour limiter les risques.

Eliminer les traces d’eau au sol

En premier lieu, si l’on veut éviter les chutes, il faut agir à la source et donc éliminer tout ce qui pourrait favoriser les glissades sur le carrelage de la salle de bain. Celles-ci étant généralement dues à l’humidité, il faut tenter de limiter au maximum les flaques d’eau au sol.

Il faut donc éponger dès que possible toutes les petites gouttes tombées à la sortie de la douche et essuyer les empreintes humides de vos pas après la toilette. Vous avez également tout intérêt à installer des pare-douches si vous n’avez pas une cabine de douche totalement fermée.

Les douches à l’italienne sont esthétiques mais le bac étant à la hauteur du sol de la salle de bain, l’eau a tendance à se déverser dans le reste de la pièce

et c’est sans compter sur toutes les éclaboussures qui arrivent sur le carrelage pendant la douche.

Le sol antidérapant, un investissement utile

Malgré toutes vos précautions pour avoir un sol le plus sec possible dans votre salle de bain, vous aurez du mal à éviter toute trace d’humidité dans cette pièce où l’eau est le point essentiel.

Pour éviter que celle-ci entraine une mauvaise chute, il est sûrement astucieux d’investir dans un sol antidérapant qui limitera le risque de glissade. Vous pouvez choisir de traiter le carrelage que vous avez déjà avec une peinture antidérapante ou, plus radicalement, de recarreler votre salle de bain avec un carrelage antidérapant.

Il existe en effet des carreaux antidérapants étudiés pour diminuer le risque que les pieds humides glissent sur le sol et classés en trois catégories selon leur efficacité. La pose de ce carrelage est un grand pas vers la sécurisation de votre salle de bain.

sécuriser les sols de la salle de bain

Sécuriser l’entrée et la sortie de la baignoire ou de la douche

Dans la salle de bain, les chutes ont fréquemment lieu en entrant ou en sortant de la baignoire ou de la douche, ce qui se comprend aisément puisque cela nécessite soit d’enjamber le rebord pour la baignoire, soit de monter une marche pour la douche.

Il est donc important de sécuriser encore davantage l’espace autour de la baignoire ou de la douche. Le fond de la baignoire devra être recouvert d’un tapis antidérapant ou d’autocollants antidérapants.

Si vous n’avez pas de carrelage antidérapant, il est possible d’installer des bandes autocollantes antidérapantes sur le sol aux abords de la baignoire ou de la cabine de douche pour assurer encore davantage votre sécurité et éviter de se retrouver les quatre fers en l’air en en sortant.

Limiter les risques dans la douche

A l’intérieur de la cabine de douche, il faudra également veiller à la sécurité des utilisateurs.

Il faudra penser à choisir un revêtement antidérapant pour le bac de la douche que l’on ne peut évidemment pas garder sec quand on l’occupe. A défaut, un tapis de douche limitera les risques pour un très faible investissement financier.

Toujours dans un souci de sécurité, il est possible d’installer des barres d’appui pour se tenir debout sans difficulté dans la douche, voire un siège de douche avec pied antidérapant ou mieux, rabattable avec pieds, pour se doucher en position assise.

Pensez également aux matériaux sécurité, comme le verre securit, pour habiller parois de couche et porte vitrée. Un vrai bonus en cas de chute.