Installer une douche

Lexique de la douche à l’usage des bricoleurs

Afin de vous aider dans vos travaux de bricolage, vous trouverez ci-dessous un petit lexique qui vous permettra de vous retrouvez dans les différents outils, matériaux et installations relatifs à une installation de douche, qu’elle soit de plain-pied, à l’italienne ou complète.

Installation d’une douche, de quoi parle-t-on ?

Douche de plain-pied : c’est une douche sans marche dont le seuil est au même niveau que le sol de la salle de bain. Bénéficiant d’une plus grande sécurité, la douche de plain-pied requiert cependant des travaux plus importants qu’une cabine de douche prête à poser.

Douche à l’italienne : douche de plain-pied, caractérisée par son espace et son esthétique épurée. La douche à l’italienne, comme la douche de plain-pied, a un avantage en terme de sécurité de la douche car elle ne nécessite pas d’enjamber une marche.

Receveur de douche : il s’agit du bac à douche. Il peut être en acrylique, en tôle émaillée ou en céramique. De dimensions standard, il est conçu pour s’adapter à un grand nombre de salles de bain.

Receveur prêt à carreler : le receveur prêt à carreler diffère des autres bacs de douches par le fait qu’il contient la bonde et l’inclinaison nécessaire vers l’évacuation. Ainsi, il est prêt à être encastré dans la salle de bain. Il est personnalisable en offrant la possibilité de poser le carrelage ou un autre revêtement de son choix.

Bonde siphoïde : la bonde est l’installation prévue pour former le siphon de votre douche par lequel va s’évacuer l’eau. La pose de celle-ci nécessite une parfaite étanchéité et une inclinaison adaptée à l’écoulement de l’eau.

Profilés de compensation : utilisés dans le cadre d’une installation de douche à angle, ils aident à corriger un faux aplomb afin de rendre parfaitement verticales les parois de la cabine de douche.

Quels outils pour installer une douche ?

Niveau à bulle : c’est un instrument de mesure qui sert à contrôler si une surface correspond à l’angle de référence. Il est indispensable dans l’installation d’une cabine de douche, l’horizontalité et la verticalité de ses parois influant directement sur la stabilité et l’étanchéité de la cabine.

Perceuse à variateur de vitesse : c’est la perceuse la plus adaptée pour percer une surface carrelée grâce à la possibilité de choisir la vitesse la plus basse et ainsi éviter de briser le carrelage.

Quels matériaux acheter avant la pose d’une douche ?

Béton cellulaire : matériau utilisé principalement dans les travaux de construction. Il est composé d’eau, de sable, de ciment, de poudre d’aluminium et d’air. Son efficacité tient au fait que c’est un matériau à la fois porteur et isolant.

Mortier-colle : mortier adhésif utilisé pour la pose de revêtements, céramique comme carrelage.

Mitigeur : robinet domestique qui permet le dosage préalable de l’eau chaude et froide. Facile à installer, il est très utilisé dans les installations de salle de bain.

Raccord excentré : il permet de raccorder un robinet aux pipes d’arrivée d’eau tout en corrigeant les différences d’écartement avec les raccords entre les deux éléments.

Ruban de téflon : joint adhésif qui permet de rendre étanche le filetage d’un raccordement.

Joint en mastic silicone : mastic d’étanchéité à base de caoutchouc silicone polymérisant sous l’effet de l’humidité. La version traitée fongicide est particulièrement conseillée pour les installations de salle de bain.

Natte d’étanchéité ou feuille d’étanchéité isolante : solutions supplémentaires dans la pose de votre receveur afin d’en augmenter son étanchéité.

Peinture imperméabilisante : produit d’imperméabilisation hydrofuge à poser sur le sol et les murs afin d’étanchéifier ces surfaces.