Installer une douche

Comment créer une douche à l’italienne

La douche à l’italienne, au-delà de son esthétique discrète, comporte plusieurs avantages d’utilisation. De plain pied, elle est facile d’accès et l’on peut augmenter sa sécurité grâce à de simples options comme une barre d’appui et un siège.

Créer soi-même sa douche italienne permet l’installation d’une douche sur mesure, parfaitement adaptée à sa salle de bains, ce qui évitera les fuites et autres désagréments liés à la pose d’une douche standard.

Préparer l’installation d’une douche italienne

Tout d’abord, il faut que la douche à l’italienne soit de plain pied, c’est-à-dire au même niveau que le revêtement du sol de votre salle de bain.

Il s’agit donc de pouvoir installer votre douche dans un renfoncement dont le décaissement sera d’environ 12 cm afin de pouvoir y encastrer la bonde et le receveur.

Si ce n’est pas le cas, il est possible d’envisager de creuser le renfoncement dans lequel sera placé le receveur si le plancher est suffisamment épais (entre 15 et 20 cm).

comment créer une douche à l'italienne

Etape 1 : la pose du receveur

Le tube d’évacuation de la douche s’installe avant la pose du receveur de douche et nécessite une pente d’écoulement de minimum 1 cm/m vers la colonne des eaux usées. Il est possible alors de déterminer l’emplacement de la bonde.

Avant le coulage du béton, fabriquez un coffrage en bois pour encastrer la bonde et le tuyau d’écoulement. Une fois le béton prêt, faites-le couler dans le renfoncement autour du coffrage et lissez en s’assurant bien que le béton arrive à la hauteur des planches du coffrage, puis laissez sécher pendant 48 heures.

Une fois le béton séché, retirez le coffrage et puis procédez au raccordement de l’évacuation en collant la bonde au tuyau de raccordement. Vérifiez ensuite l’écoulement et l’étanchéité de votre raccordement en versant de l’eau dans le siphon.

Etape 2 : assurer étanchéisation et pentes de diamant

Une fois le receveur créé et la bonde reliée à l’évacuation, vous pouvez procéder à l’étape importante de l’étanchéisation de votre douche italienne. Pour ce faire, posez un film PVC en débordant sur les murs à hauteur de 10 cm au-dessus du receveur de douche. Découpez soigneusement un trou autour de la bonde.

Placez le support de grille dans la bonde afin que celui-ci créé une inclinaison d’au moins 2% par rapport au sol de votre douche. Ensuite, posez des tasseaux de guidage en diagonales des quatre coins du receveur vers la bonde. Versez le mortier dans les 4 triangles ainsi créés et lissez en respectant la pente.

Etape 3 : habiller la douche italienne de carrelage

La pose du carrelage st une étape importante puisque c’est elle qui va signer le style de votre douche italienne.

Il est conseillé de commencer la pose du carrelage par les murs en s’assurant de bien couvrir la nappe d’étanchéité. Posez d’abord des carrelages entiers et effectuez la finition par carrelages découpés en triangles. Laissez reposer 24 heures avant de poser le joint à carrelage.

Etape 4 : Fixer la colonne de douche

Montez la colonne de douche et fixez-la sur le mur après avoir repéré les fixations le long des tuyaux d’arrivée d’eau.

Pour la robinetterie, il faut raccorder le mitigeur à l’arrivée d’eau par un simple vissage de raccords excentrés en 15/21 pour le côté des pipes de scellement et en 20/27 côté mitigeur, après en avoir étanchéifiés les extrémités grâce à du ruban téflon. Celui-ci s’enroule sur deux ou trois épaisseurs dans le sens du filetage.

Etape 5 : Installer la paroi de douche

Une paroi de douche n’est pas toujours indispensable pour une douche à l’italienne. Toutefois, si vous optez pour la transparence, une paroi en verre est du plus bel effet.

Pour installer la paroi de douche, fixez les pivots pour les rails sur le mur et glissez-y la paroi de votre douche. Terminez par la pose du rabat de la porte.

Il est important de rendre étanche votre paroi en déposant du joint silicone tout le long de la base de la paroi, en contact avec le sol, pour éviter les fuites.