Bien choisir sa douche

Le choix des matériaux, de la cabine au revêtement

Qu’il s’agisse de l’installation ou de la rénovation de votre salle de bain, vous aurez un choix quasi infini de douches différentes. Il sera alors important d’opter pour le ou les bons matériaux, que ce soit pour les parois ou pour le sol de la cabine. Au-delà du côté esthétique, il ne faut pas négliger les aspects pratiques tels que l’entretien, la résistance et évidemment, le prix.

Verre, céramique et bois, les grands classiques

Le verre est le matériau privilégié pour les parois et portes de douches en raison de sa transparence qui laisse passer la lumière. Il nécessite cependant un entretien régulier pour ne pas conserver de vilaines traces.

La céramique et le bois peuvent, quant à eux, être employés aussi bien pour les parois que pour le receveur. La céramique est très facile d’entretien, résistant aux tâches et aux rayures mais elle peut sembler désagréable de par sa froideur.

Quant au bois, le stratifié a les mêmes propriétés que la céramique tout en étant moins cher alors que le bois massif sera dans la même gamme de prix que la céramique mais nécessitera davantage d’entretien. Peu résistant aux tâches et aux chocs, il devra de plus être huilé tous les six mois pour rester impeccable.

Pierre, marbre ou béton pour une salle de bain minérale

Pour une salle de bain moderne, il est également possible d’opter pour un matériau plus minéral tel la pierre, le marbre ou le béton, à la fois tendance et élégant.

Le marbre est généralement le moins cher mais il est peu résistant et nécessite un entretien régulier pour conserver son éclat. Le béton a un meilleur rapport qualité-prix exigeant moins d’entretien, tout en étant moins sensible aux rayures et aux tâches.

La pierre reste la plus chère de ces trois matériaux mais est très résistante aux rayures et aux chocs. Pour son entretien, la traiter avec un produit hydrofuge avant de l’utiliser est fortement recommandé. Un revêtement en pierre est cependant plus approprié à une grande surface qu’à une petite douche.

choisir ses matériaux de douche

Le tadelakt, un enduit traditionnel toujours tendance

Le tadelakt est un enduit mural d’origine marocaine, utilisé depuis longtemps pour recouvrir entre autres les murs des hammams. Cet enduit à la chaux est frotté avec un galet de rivière pour devenir brillant, puis recouvert de savon noir liquide, ce qui lui donne un aspect marbré très décoratif.

Son imperméabilité lui permet d’être utilisé pour le sol de la douche et il ne sera pas abimé par l’eau, ni par l’humidité de la salle de bain. Peu sensible aux tâches, il ne résiste, en revanche, que peu aux rayures. D’autre part, ne pensez pas réussir à enduire vous-même votre douche de tadelakt, même si le matériau affiche un prix intéressant, puisque sa pose est un art difficile qui nécessite l’intervention d’un professionnel.

Les matériaux de synthèse, toutes les possibilités à tous les prix

Acrylique, résine ou encore Corian, il existe de nombreux matériaux synthétiques pour la salle de bain. Ceux-ci sont généralement plutôt onéreux avec des différences notables selon les matériaux. En revanche, ils sont très faciles d’entretien puisqu’un peu d’eau savonneuse suffit à les nettoyer et ils résistent très bien à la fois aux chocs et aux tâches.

Le gros avantage de ces matériaux synthétiques est qu’ils permettent toutes les excentricités : il est possible de demander la couleur que l’on souhaite et même d’imiter tous types de revêtement, tels que bois, béton ou marbre.

Vendu sous forme de lés, de dalles ou de rouleaux, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel lors de la pose qui doit être impeccable pour ne pas risquer des problèmes d’étanchéité.